Publié le :

Happydemics lève 1,2 million d’euros pour améliorer la connaissance client !

#Incubation #Startup

Happydemics, startup alumni du Welcome City Lab chez Paris&Co, a annoncé une levée de 1,2 million d’euros. Etaient présent à ce tour de table Cédric Siré de Webedia, Antoine Le Conte de Cheerz, et Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel. Avec cette levée, Happydemics compte accélérer son développement et proposer une nouvelle offre par abonnement aux entreprises.

Cette nouvelle opération sera l’occasion de franchir un cap supplémentaire, celui de la démocratisation des études de marché", explique Happydemics.

Happydemics, fondée en 2015 par Tarek Ouagguini développe une technologie qui recueille l'opinion des consommateurs pour que les marques puissent proposer des offres commerciales personnalisées pour optimiser leur ROI. Sa première solution analyse le parcours mobile du client pour accompagner les sociétés dans leur stratégie marketing. 

Objectif : transformer un service traditionnellement long et coûteux en une série de produits automatisés et accessibles. La jeune pousse propose aux marques de poser des questions à plus de 40 millions de personnes en France, afin d’améliorer la compréhension des consommateurs pour initier des relations affinitaires, choisies et co-productives entre des personnes et des entreprises. Elle analyse les retours après diffusion de spot audio ou vidéo, d'affichage, de bannière et même des publications d'influenceurs afin d'optimiser les coûts publicitaires des campagnes.

Happydemics avait réalisé une première levée en 2017 notamment auprès de Frédéric Mazzella Fondateur de Blablacar et Axeleo.

A lire aussi : (2017) Happydemics lève 2 millions d'euros : "Avoir des clients satisfaits permet aux startups de maximiser leurs chances d’obtenir des fonds"

Sources : French Web et LSA Conso

Crédit Photo : Happydemics

Partager sur :

Lire aussi #Incubation, #Startup

Comment optimiser votre référencement SEO ? (partie 2)

propulsé par Incubateurs

Dans notre article précédent : Comment optimiser votre référencement SEO ? (Partie 1), nous avons décrypter les stratégies de contenus à mettre en place pour être reconnu comme source de réponses fiables par Google.

Dans ce deuxième article, nous vous proposons de vous concentrer sur la structuration de vos pages web et de votre site.

Ayez toujours en tête que Google est devenu un moteur de réponses. Vous devez donc chercher à lui simplifier la tâche. Il doit pouvoir trouver facilement et rapidement la réponse à la requête de l’internaute. Ceci est encore plus pertinent pour les sites de e-commerce qui contiennent souvent beaucoup de pages et d’informations. Alors comment structurer votre page ? Comment les relier entre-elles ? Comment créer une belle arborescence ?

Louis Chevant fondateur de SmartKeyword*, intervient régulièrement auprès de startups incubées chez Paris&Co à propos du SEO. Dans ces articles, il vous livre la recette pour créer un site attractif qui génère du chiffre d’affaires grâce au SEO.

Que mettre dans le pacte d'associés ? Les 5 clauses phares

L’un des contrats les plus importants dans la vie de votre entreprise est le Pacte d’Associés. Vous en avez mis un premier en place (ou pas) lors de la création de l’entreprise entre fondateurs, puis d’autres pactes seront nécessaires lorsque des investisseurs entreront dans votre capital.

Étonnement, ce document n’est pas obligatoire (contrairement aux statuts), bien que les désaccords entre associés soient l’une des premières causes d’échec pour une startup !  De fait, il vous est fortement recommandé d’en mettre un en place. Mais quelles clauses devriez-vous intégrer à votre pacte d’associés?

Serge Rosenzweig, avocat spécialiste des startups aux barreaux de Paris et de New York, intervient régulièrement auprès des startups de Paris&Co pour répondre à leurs questions sur les erreurs juridiques à éviter. Voici les 5 clauses, souvent méconnues mais pourtant utiles, qui pourront vous sortir de situations complexes.