Publié le :

Blue Valet lève 2 millions d'euros

#Start-up

L’une de nos start-up récemment incubées, Blue Valet, a achevé une levée de fonds de deux millions d’euros fin avril. Ces fonds doivent leur servir à déployer leur service dans les aéroports et gares françaises. Retour sur cette belle levée

L’une de nos start-up récemment incubées, Blue Valet, a achevé une levée de fonds de deux millions d’euros fin avril. Ces fonds doivent leur servir à déployer leur service dans les aéroports et gares françaises, mais aussi amorcer une conquête du marché européen. Retour sur cette belle levée de fonds après moins de deux ans d’existence.

Blue Valet est une jeune start-up bordelaise fondée en 2015 par Hugo et Benoit Ricard. Les deux frères partent d’un constat, le trajet vers l’aéroport ou la gare est souvent un facteur de stress, notamment celui de ne pas trouver de place et de rater son avion, son train ; ou bien de ne plus retrouver au retour sa voiture.

Afin de résoudre ce problème, ils créent un système de voituriers, réservables en  avance via le site ou l’application, et qui récupèrent la voiture directement devant le terminal de départ. Au retour,  le voyageur récupère sa voiture tout aussi simplement. La voiture n’est alors plus un facteur de stress et les usagers peuvent alors se détendre pleinement avant de prendre leur vol. La start-up commercialise également une solution à destination des entreprises, leur permettant de centraliser les déplacements, simplifier la gestion des frais de parking, etc.

Le service a déjà conquis plus de 30 000 clients, sur les 6 aéroports (Bordeaux, Toulouse, Nice, Marseille, Nantes, Paris Charles-de-Gaulle) et les deux gares (Bordeaux, Aix en Provence) dans lesquels il est déjà présent. Ces résultats leur permettent d’accélérer le bouclage de cette levée de fonds, initialement prévue pour la fin d’année, auprès de SOFIMAC PARTNERS, SIPAREX, Dynalim, Bpifrance, et Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique.

Grâce à cette levée de fonds, Blue Valet a pour objectif de déployer le service dans de nouvelles villes, grâce au recrutement de 70 employés, et d’accroitre sa notoriété au plan national. Enfin, elle permettra de préparer la conquête du marché européen que les deux frères planifient pour fin 2017. A terme, l’objectif de Blue Valet est de « devenir le nouveau réflexe mobilité pour rejoindre, sans stress aéroport et gares ».

Partager sur :

Lire aussi #Start-up